Vers une économie gagnante

Les faits actuels – Comment arriver à réduire la pauvreté chez-nous

Le rapport « Le dévoilement du plan de réduction de la pauvreté » émis le 5 mars 2020 démontre que le taux de pauvreté au NB en 2018 était 7,9% soit environs 58 000 personnes.

www2.gnb.ca/content/gnb/fr/nouvelles/communique.2020.03.0089.html 

Parmi les stratégies élaborées dans ce document pour arriver à vaincre la pauvreté; la sécurité du revenu et le problème de santé mentale étaient priorisés.  

Nouveau départ

Notre conviction demeure.... notre nouveau programme pré-emploi, qui traite des problèmes de santé mentale, va aider davantage plusieurs individus à se trouver un emploi, et très souvent, va contribuer à diminuer l’anxiété qui les empêchent d’avancer vers l’indépendance.  

 Retombées positives découlant du projet

  • Permettre à l’Atelier seconde chance d’ajouter d’autres programmes qui seront adaptés aux besoins de sa clientèle. 

  • Permettre l’embauche d’un consultant en formation qui travaillera conjointement avec le conseiller en évaluation sur place.

  • Ce programme va contribuer à améliorer l’économie néo‑brunswickoise.

  • Ce nouveau programme va créer de nouveaux emplois pour l’Atelier seconde chance.

  • Ce modèle d’opération pourra être reproduit dans d’autres villes de notre province. 

  • La présence d’Enviro Plus permet à un grand nombre de gens de faire don de matériel recyclable; ce qui les sensibilise davantage à prendre part active à sauver la planète.

  • Une amélioration d’attitude est visible chez les apprenants qui terminent le programme. Ils sont plus confiants et ont une meilleure estime de soi, même s’ils n’ont pas trouvé d’emploi à la fin du programme.

Avantage économique:

Une fois réintégrés au marché du travail, les apprenants diplômés recevront un salaire et seront en chemin vers l’indépendance. Conséquemment, pour chaque individu qui se trouve un emploi, le gouvernement du Nouveau‑Brunswick épargne entre 6 758 $ et 13 164 $... ce qui pourrait se traduire en une épargne annuelle de plus de 500 000 $ pour le gouvernement.